Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Assassin Creed : Revelation. ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Espace Gamer -> Tests -> Textes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
NWire
Administrateurs
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2012
Messages: 158
Bélier (21mar-19avr)
ID Playstation: loganmeurer
ID Steam: loganmeurer

MessagePosté le: Ven 15 Juin - 17:59 (2012)    Sujet du message: Assassin Creed : Revelation. Répondre en citant

Assassin's Creed : Revelation   
 
 
  
 
 
Développeur : Ubisoft Montreal 
 
Editeur : Ubisoft  
 
 

Genre : Action / Plates-formes  
 
 

Plateforme : PC, PS3, Xbox360 
 
 
Pegi : 18+







Synopsis : Desmond Miles, après avoir activé la pomme d'Éden et tué Lucy Stillman, se retrouve dans le coma. Rebecca, Shaun et William décident de le remettre dans l'Animus pour le sauver. Desmond y retrouve le Sujet 16, qui lui explique que le fonctionnement de l'Animus, et lui explique les « nexus de synchronisation ». Le nexus temporel est un point dans le temps où les histoires d'Altair, d'Ezio et de Desmond se rejoignent.
 
 
À travers les souvenirs d'Ezio, Desmond retrouve des fragments de sa mémoire, lui permettant de replonger dans ses souvenirs. C'est au terme de ses souvenirs qu'il apprendra qu'il est depuis toujours un assassin. Desmond retourne dans les mémoires d'Ezio Auditore, âgé de 52 ans et au terme de sa quête d'Assassin, il recherche les secrets du grand maître assassin Altaïr Ibn La-Ahad, se situant dans la bibliothèque de la forteresse de Masyaf. Il y découvre l'entrée d'une pièce secrète, mais aussi des Templiers. Ezio apprend que les autres clés se trouvent à Constantinople, où elles ont été cachées par Niccolo Polo. Les emplacements sont encodés dans des parchemins, eux-mêmes dissimulés dans les monuments de la ville, et afin de déchiffrer les écrits, Ezio fait appel à Sofia Sartor, une libraire italienne avec qui il entame une relation amoureuse. Ezio découvre que les clés renferment des souvenirs d'Altaïr, qui aident le maître Assassin à décider quel sera son avenir et celui de son ordre.
Après la mort d'Al Mualim, Altaïr a pris possession de la Pomme d’Éden puis la tête de l'Ordre des Assassins. Quand ce dernier part repousser l'invasion mongole, Abbas le renverse et fait tuer le plus jeune fils d'Altaïr. Par vengeance, Altaïr tente de tuer Abbas mais Maria s'interpose et se fait tuer ; Altaïr n'a plus d'autre choix que l'exil avec son fils aîné Darim. Son exil durera 20 ans, durant lesquels Abbas sombre, entraînant la mise à mal de l'Ordre. Au retour d'Altaïr, celui-ci est acclamé et reçoit le soutien des Assassins, il tue Abbas et reprend le contrôle de Masyaf. Il aura deux nouveaux apprentis, les frères Polo, à qui il confiera son codex, et cinq artefacts permettant d'ouvrir sa bibliothèque. 
  
 
 
Gameplay :  La vision d'aigle a évolué. Elle permet d'avoir une vision du comportement des ennemis, pour esquiver ou repérer un traître dans une foule. Les alliés, les bombes et le système de combat, sont améliorés. La conception des bombes avec la recherche d'ingrédients dans les lieux. La gestion des Assassins avec un système de classe.
 
 
Ezio dispose d'un nouvel accessoire : un crochet qui lui permet de s'accrocher aux cordes pour circuler plus rapidement sur les cordes (tyroliennes) ou faire une esquive au crochet.
Le mode multijoueur est présent et amélioré : 
- personnalisation des personnages (costumes et armes)
- création d'une guilde
- nouveaux modes de jeu 
- nouvelles cartes
 
 
  
 
 
 
Graphismes : Une amélioration par rapport à Brotherhood sans pour autant être flagrante. Des graphismes pas asser poussés. 
 
 
Les souvenirs d'Altaïr sont très bien fait, respectant les graphismes du premier opus.
 
 

 


 
 
Bande son :  Une bonne totalement magnifique, comme a pour habitude la série, des musiques qui correspondent au jeu, à l'époque, à l'histoire. Rien qu'en écoutant une musique après avoir fait le jeu, on revoit la scène parfaitement. 
 
 


 
 
Scénario :  Ezio et Sofia partent pour Masyaf où ils ouvrent la bibliothèque d'Altaïr, mais elle ne contient aucun livre, aucune révélation, réside au centre du sanctuaire des assassins, la dépouille d'Altaïr, mort de vieillesse et tenant une dernière clé.
 
 
L'ultime souvenir d'Altaïr montre son fils Darim, venant de comprendre pourquoi son père a fait construire une bibliothèque sans y déposer un seul livre. Altaïr s'enferme dans la pièce avec la Pomme d’Éden, s'assoit, enregistre ses dernières pensées et meurt, attendant son héritier spirituel afin de lui léguer le secret de sa vie. Face à cette nouvelle Pomme, Ezio décide de la laisser dans le sanctuaire et a sa révélation. Comme son Mentor, Altaïr, il n'est qu'un messager à travers le temps, il s'adresse alors directement à Desmond, qu'il sait présent et lui délivre un message venu depuis l'aube de l'humanité, tout en lui demandant de donner un sens aux sacrifices.
Une fin qui laisse sur le cul, on attendait mieux...
 


 
 
Note /20 : 17/20
 
 
  


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 15 Juin - 17:59 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
NWire
Administrateurs
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2012
Messages: 158
Bélier (21mar-19avr)
ID Playstation: loganmeurer
ID Steam: loganmeurer

MessagePosté le: Jeu 16 Aoû - 18:15 (2012)    Sujet du message: Assassin Creed : Revelation. Répondre en citant



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:50 (2016)    Sujet du message: Assassin Creed : Revelation.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Espace Gamer -> Tests -> Textes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème créé par NWire